"Ses doigts s'alanguissent derrière mon cou, les miens se perdent agréablement quelques part sous ses omoplates. Je tente de souder le rêve à la réalité, mais je travaille sans masque. Nos bouches s'approchent l'une de l'autre. Le temps ralentit, il est presque arrêté. Nos lèvres prennent le relais, le plus moelleux des relais du monde. Elles se mêlent, délicatement et intensément. Sa langue me fait l'effet d'un moineau en train d'éclore sur la mienne, curieusement elle a un gout de fraise.
Je la regarde cacher ses yeux immenses sous ses paupières-ombrelles et je me sens haltérophile de montagnes, Himalaya au bras gauche et Rocheuses au bras droit. Atlas est un nain besogneux à coté de moi; de la joie géante m'inonde ! Le train fait résonner ses fantômes à chacun de nos gestes. Les bruits de ses talons sur le plancher nous enveloppe."
La Mécanique du Coeur, Mathias Malzieu



Stevie Wonder - Isn't she lovely