Une soirée de malade !
Ce ne sont pas quelques desistements de derniere minute et deux ou trois retards qui ont perturbé la fête.
En effet, ce samedi c'était l'euphorie, la liesse, que dis-je, l'orgie dans mon salon : c'était The Party !
15 ados en transe chez moi, bonbons, apéro, punch, pizza, fromage et verrines (casse-gueule),
de la musique à fond, des battles de tecktonik endiablés, et des slows langoureux,
si c'est pas le bonheur, je sais pas ce que c'est !
Fin des réjouissances à 2h du mat', on remet ça l'année prochaine ?!